L’hôtel Al Gabbiano, est situé à Scoglitti, au sud-est de la Sicile, avec une latitude de 36°53’25’’ N et une longitude de 14°25’48’’ E, c’est-à-dire plus au sud que l’Afrique du Nord.
L’hôtel s’étend sur le Golfe de la Méditerranée orienté au sud.
Depuis cette position le coucher de soleil sur la mer est visible tous les jours de l’année.
Les conditions climatiques particulières dont jouit la région du Golfe permettent de bénéficier de températures idéales de Mars à Novembre avec un taux d’iode très élevé, parfait pour la santé humaine.

L’hôtel donne directement sur une plage de sable fin et doré avec des palmiers et des baies marines naturelles formées par des barrières brise-lames permettant d’effectuer d’excellentes aérosolthérapies, des pauses et des activités aquatiques en toute sécurité.
Al Gabbiano à Scoglitti représente un centre de thérapie naturelle pour le bien-être.
En marchant sur la plage, en respirant ou simplement en flottant sur l’eau, nous suivons une véritable thérapie comme dans un centre de bien-être Spa.
En effet, la mer prend soin de nous et de notre bien-être de nombreuses manières : eau, soleil, iode et sels minéraux.

Il ne s’agit pas seulement de l’eau mais surtout de l’air si l’on pense aux effets salutaires et vivifiants d’un séjour à la mer.
La mer nous offre plusieurs effets bénéfiques qui sont tous résumés dans le mot thalassothérapie.
Le premier bénéfice réside sans aucun doute dans l’élément liquide : l’eau.
La vie commence avec l’eau, y revenir est un peu comme se retrouver dans le liquides amniotique qui nous a bercés et nourris.
C’est ainsi que la mer nous fait du bien, simplement par le biais de la balnéothérapie : il n’y a pas besoin de nager dans l’eau, il suffit de rester assis sur le rivage et se laisser masser par l’eau, les vagues sont un véritable hydromassage naturel, l’effet tonifiant sur la peau, les muscles et le système circulatoire est garanti.

Pour ceux qui font quelques mouvements en plus, les effets bénéfiques sont complets : prévention des crampes, réduction de la graisse et de la cellulite sur les hanches, diminution de la rigidité aux genoux, chevilles, dos et épaules.
L’hydrothérapie, largement utilisée dans le domaine esthétique et dans les centres de bien-être, repose sur l’alternance de chaud et de froid : ce qui arrive à la mer dans le passage de la plage (chaud) à l’eau (froid), et constitue une très bonne forme d’exercice vasculaire.
On parle en revanche d’aérosolthérapie pour décrire l’effet des vagues qui se brisent sur le rivage et qui dégagent dans l’air non seulement de l’iode, mais également de nombreux sels minéraux qui exercent une action reminéralisante sur le corps.
Avec la Psammothérapie ou thérapie du sable, on a une sorte d’action scrub nettoyante, désinfectante et alcalinisante pour les tissus plus superficiels : un véritable traitement pour soigner dermatites, eczémas et acné.

En se protégeant comme il se doit contre les rayons UVA et UVB, le soleil fonctionne mieux qu’un traitement d’attaque à base de vitamines contre l’ostéoporose.
L’héliothérapie consiste simplement à rester allongé au soleil ou à marcher au soleil.
De plus, le soleil fait augmenter le taux de calcium dans les os et dans les muscles.
Enfin, dans cet immense centre de bien-être naturel que représente la mer, un traitement de phytothérapie est en revanche offert par les essences souvent dégagées par les pinèdes et les plantes qui poussent près de la plage avec les arbustes typiques du maquis méditerranéen.
Dans ce cas, il est conseillé de faire de longues promenades car, alliées à l’action saline des vagues, elles aident à prévenir bronchites et autres maladies de l’appareil respiratoire, en hiver.

L’eau froide de la mer a un effet antiphlogistique, décongestionnant et désenflammant.